• English
  • Français
L'île atlantique • présentation
C'est une île – mais c'est une métaphore géographique – un gros bourg de province où les enfants s'ennuient. Ils ont entre sept et quatorze ans ; la nuit, quand tout le monde les croit endormis, ils se sauvent de chez leurs parents pour visiter des maisons, des villas, des propriétés. Ils cambriolent par jeu, par défi, par désoeuvrement ; le butin compte moins que l'excitation pour le vol. Malheureusement, au cours de ces sorties nocturnes, une femme meurt de crise cardiaque et une autre est assassinée par son mari, profitant de l'occasion… Plus question de fermer les yeux sur les menus larcins, la police doit enquêter et un commissaire est chargé des investigations. Mais cette enquête est un leurre. L'Île Atlantique ne se joue pas dans la sphère policière mais dans le théâtre de l'intimité, le secret de famille où les êtres se révèlent dans ce qu'ils ont de plus cru, de plus violent, de plus lourd. Et lentement apparaît l'inacceptable vérité : les enfants, supposés coupables, sont les véritables victimes…
année de production : 2005
réalisé par Gérard Mordillat
avec Catherine Jacob, Franck de la Personne, Marianne Basler, Julie Jézéquel, Jean-Damien Barbin, Patrice Valota, Judith Burnett, Luc Thuillier, Jacques Pater
une coproduction Archipel 33, Arte France
avec la participation du Centre National de la Cinématographie
Durée : 1h31