• English
  • Français
Nos guerres imprudentes • présentation
Beyrouth, septembre 1994 : la reconstruction systématique de la ville commence. La guerre civile commencée en 1975 est terminée depuis deux ans. Randa Chahal Sabbag, cinéaste libanaise issue d’une famille engagée politiquement et militairement dans le conflit, évoque sur un mode très personnel ces dix-sept années de guerre. Elle utilise ses archives, vidéos familiales ou films 16 mm tournés entre 1975 et 1994. Elle filme des entretiens avec sa mère à Tripoli, sa soeur à Paris et son frère à Beyrouth. Elle évoque la mémoire de son père disparu pendant la guerre et retourne sur les ruines d’une ville dont la reconstruction marque la disparition d’une partie de sa vie. Est-il possible de regretter la guerre ?
 
 
un documentaire de 62 mn - année de production : 1995
une coproduction Archipel 33 - La Sept Arte - Leil Productions avec la participation du Centre National de la Cinématographie, et le soutien de la Commission  Télévision de la Procirep, du Ministère de la Culture (D.A.I.) et du Ministère des Affaires Étrangères

auteur-réalisateur
       
image

son

montage

une coproduction

avec la participation et le soutien

Randa Chahal Sabbag
       
Frédéric Labourasse, Roby Breidy, Hassan Naamani, Lionel Cousin

Pierre Camus, Eric Munch, Nadia Ben Rachid
Yves Deschamps, Catherine Bonétat

Archipel 33 - La Sept Arte - Leil Productions

du Centre National de la Cinématographie, de la Commission  Télévision de la Procirep, du Ministère de la Culture (D.A.I.), du Ministère des Affaires Étrangères, de la Commission  Télévision de la Procirep

Genre :
Durée :
Format :
Visa n° :
Année de production :
documentaire
62 mn
vidéo -  couleur
86669
1995